Au raz des pissenlits !

 

Au mois de mai, cette année, je me demandais bien ce que j’allais faire ce samedi après-midi. J’avais passé la matinée sur l’ordinateur et j’avais un peu envie de me changer les idées. Mais avec la flemme et le mauvais temps, je ne pensais pas faire des exploits.
PM74-pissenlits-6 PM74-pissenlits-3 PM74-pissenlits-4
Je pris le chemin habituel, celui qui me rend dans la campagne suisse, jusqu’à Jussy. Le circuit classique de ceux qui ne veulent pas de changements, surtout pas. Juste la routine pour se dérouiller les jambes.

J’abordais un champ de pissenlits, plein à craquer de pissenlits, à raz bord.
Avec mon appareil photo, je me mis à 4 pattes. Franchement, les photographes de nature qui font de la macro, on prend des positions, ca fait pitié, quels clowns !

Et finalement, je me suis allongé dans les hautes herbes. Ça m’a rappelé ma  jeunesse.
Ce changement de point de vue m’a plu. Parce que j’étais allongé et le nez en l’air, pas parterre.
D’un côté les pissenlits, en l’air les nuages. Je suis resté bien 1heure sur 10m2. Quelle bille !

Et voilà, j’ai déclenché. Cela m’a bien plu. C’était reposant.

Comme dans Avatar, le film, dans lequel les esprits de la forêt sont dans des fleurs blanches qui volent et vous apportent Amour, Joie ….
Et si toutes ces fleurs avaient une âme, l’âme de la campagne Suisse qui vous murmurent des numéros de compte en banque.

 

PM74-pissenlits-15 PM74-pissenlits-14 PM74-pissenlits-8 PM74-pissenlits-7 PM74-pissenlits-2

Pas tout seul. J’ai ressenti ce mystère de me sentir libre et de me cacher. De voir sans être vu. Je jouais à l’indien quoi, caché derrière mes amis les pissenlits.

Cette perspective était très amusante. Voir ces cyclistes passer sans qu’ils vous remarquent.

PM74-pissenlits-9

He Oh, les cyclistes et les marcheurs, je suis là ! J’aurai pû me faire bouffer par les fourmis rouges tueuses de glandeurs de la Haute Savoie, personne ne m’aurait vu et encore moins porté assistance !

Tout fout le camp, je vous dis !

He Ho, jolie demoiselle, venez vous rouler dans l’herbe avec moi, c’est trop bon !
Les pissenlits ressemblent à des arbres exotiques. Et là, de dessous, il y  a une forêt de pissenlit !

PM74-pissenlits-13

PM74-pissenlits-14 PM74-pissenlits-12

La variété d’images que l »on peut faire avec de simples fleurs locales est impressionnant.

A bientôt les petits

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *