LES ENFANTS ET LA NATURE !

Comment peut-on faire découvrir une nature et des animaux originellement sauvages, préservés dans des zoos, des aquariums, des volières, ou vivant dans les villes ?

Devons-nous nous passer de ces environnements artificiels au prétexte de respecter les animaux sauvages et les sauvegarder strictement dans leur nature sauvage ?

Il est évident qu’à chaque fois que je présente cette nature superficielle mais vivante , à des enfants, j’observe  une curiosité, une tranquillité,  un épanouissement réconfortants. Et avec un discours approprié, l’enfant comprend qu’il faut protéger, respecter le vivant. C’est aussi un état d’esprit familiale.

Alors, selon moi, oui, les grands zoos, les grandes structures avec des moyens financiers qui permettent de soigner les animaux correctement ont leur place dans l’éducation des enfants et de l’être humain. Les adultes en auraient bien besoin aussi.

Les petites structures qui ne peuvent pas garantir un environnement en adéquation avec les besoins de l’animal alors il faut les interdire. Ce n’est pas un service que l’on rend aux responsables économiques de ces ensembles qui « survivent » eux-mêmes et on donne une image faussée sans dignité de cette nature aux visiteurs. Il faut qu’ils trouvent une alternative à leur « business ». Le vivant n’est pas un jeu, ou un outil banal.

L’enfant et l’être humain doivent garder un contact réel avec ce monde naturel, du vivant, qui offrent des images et des souvenirs magnifiques.

_DSC0239 _DSC1024 DSC_8845 DSC_8820 DSC_1164 DSC_1162 DSC_0668 _DSC1056

Philippe Marcel le 20 novembre 2013

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *