MORT SANS SUITE…

Ce jeune isard n’arpentera plus les rochers et les pentes pyrénéennes avec ses congénères, touché par une balle et abandonné aux becs des vautours et autres charognards, il est venu mourir ici, dans l’ignorance de celui qui lui a ôté la vie. Publié par Philippe de Almeida – Le 10 novembre 2014. Suite ….